• Avocat en droit de la famille Montpellier

Avocat garde enfants à Montpellier - Hérault

La fixation de la résidence des enfants

Vous souhaitez une aide juridique et des conseils en matière de droit de garde et de résidence pour enfant à Montpellier, dans l'Hérault ? Contactez votre avocat garde enfants, Nathalie GUION de MERITENS.

Même si les aspects financiers du divorce sont importants pour les conditions de votre vie future, la situation de vos enfants l'est encore plus !

Que les enfants soient nés hors mariage ou pas, leur statut et le droit des parents sont identiques.

L'ensemble de ces droits sont prévus et organisés dans « l'intérêt de l'enfant ».

C'est toujours cette condition qui sera retenue par le Juge aux Affaires Familiales lorsqu'il doit trancher un litige entre les parents pour la résidence des enfants.

Résidence principale des enfants chez l'un des parents ou résidence alternée ?

Le choix de la résidence des enfants est parfois une décision difficile à prendre pour les époux qui se séparent. Quelques soient les conditions c'est l'intérêt de l'enfant qui doit primer sur celui des parents.

En matière de capacité éducative, chacun des parents a un rôle à jouer qui évolue selon l'âge de l'enfant. Chaque situation est différente et doit s'apprécier au cas par cas.

Bénéficiant d'une grande expérience dans le droit de la famille, votre avocat garde enfants à Montpellier intervient en matière de droit de visite et hébergement, il sera à même de vous conseiller utilement dans l'intérêt de vos enfants, tout en respectant l'équilibre parental.

Il est parfois plus intéressant fiscalement d'opter pour une résidence principale chez l'un des époux, surtout en cas de revenus élevés.

Pourquoi choisir la résidence alternée ?

Votre avocat garde enfants, dont le cabinet est basé à Montpellier (Héraut), peut vous aider à choisir le type de résidence le plus adapté à votre situation familiale.

Peut-on choisir la résidence alternée pour un nourrisson ?

En général le Juge aux Affaires Familiales ne valide pas ce choix de résidence alternée sauf cas exceptionnel.

Des conditions doivent être réunies pour envisager une résidence alternée.

Les conditions matérielles sont nécessaires pour mettre en place une telle résidence : la proximité des domiciles des parents, de l'école et un logement adapté.

En cas de mésentente des parents, la résidence alternée peut être décidée par le Juge si l'intérêt de l'enfant est préservé.

L'enfant pourra être entendu par le Juge s'il le souhaite, cette audition étant de droit en cas de demande.

L'enfant doit avoir l'âge de discernement suffisant soit au minimum 6 à 7 ans.

Quelles sont les conséquences financières et fiscales de la résidence alternées ?

Chaque parent assume les frais durant la période en alternance, sauf en cas de différence élevée de revenus où une pension alimentaire pourra être fixée.

Votre avocat vous renseigne utilement sur tous les mécanismes de la résidence alternée.

En contactant Maître GUION de MERITENS, votre avocat en droit de visite et hébergement à Montpellier (Héraut), vous trouverez l'écoute et l'expérience qui vous permettront de trouver une solution pour la résidence de vos enfants.

Contact

t